Les bonnes raisons d’investir dans l’immobilier

Agenda

Vous voulez construire une propriété sûre et rentable ? Les immeubles locatifs répondent à ces objectifs et offrent des avantages supplémentaires.

Si vous voulez construire votre patrimoine sans prendre un risque en capital trop élevé, un bien immobilier locatif est une solution. Avantage de ce type d’investissement : Si vous n’avez pas les liquidités nécessaires pour acheter un appartement, vous pouvez emprunter de l’argent. L’immobilier est le seul investissement disponible à crédit et il est même conseillé de financer votre achat avec un prêt (lire nos conseils immobiliers en détail sur monconseillerimmo.com), car vous bénéficierez des conditions de financement exceptionnelles qui existent actuellement. De plus, vous bénéficierez de l’effet de levier du prêt, c’est-à-dire qu’en investissant un petit montant au début, vous vous constituerez une fortune substantielle à long terme une fois votre prêt remboursé. Les efforts d’épargne restent durables, car les mensualités de votre prêt sont largement couvertes par les loyers que vous gagnez. De plus, vous optimisez votre entreprise sur le plan fiscal, puisque les intérêts de l’emprunt sont déductibles de vos revenus fonciers.

Attention cependant, malgré ses avantages, un investissement immobilier doit être envisagé à long terme, au moins dix ans, afin d’amortir les coûts d’acquisition et d’espérer une plus-value. Si vous hésitez encore avant d’investir dans la pierre, voici trois bonnes raisons.

1. un rendement total attractif

Si les taux d’intérêt très bas sont une bonne nouvelle pour les emprunteurs, ils ne sont pas si bons pour les investisseurs. En effet, il est aujourd’hui difficile de trouver un placement financier qui offre un rendement supérieur à 2 % à moins d’accepter une dose de risque. En investissant dans l’immobilier, vous pouvez obtenir un rendement beaucoup plus intéressant. Selon le type de placement, ils varient actuellement entre 1,5 et 5 % avec un risque modéré, et le double pour un placement plus risqué dans la pierre.

Attention, une fois tous les impôts payés, le rendement net d’un investissement immobilier sera plus faible. Vous devrez peut-être même payer l’IFI (taxe sur les biens immobiliers). En outre, les revenus de la propriété sont imposés chaque année au taux marginal avec vos autres revenus et vous devez payer des cotisations sociales de 17,2%. Sans oublier les taxes spécifiques à ce type d’actifs : Les droits de mutation immobilière à l’achat d’un bien, l’impôt sur les plus-values à la revente et la taxe foncière annuelle.

2. la possibilité de diversifier votre patrimoine sur plusieurs marchés

En investissant dans la pierre, vous pouvez diversifier largement vos actifs. Tout d’abord parce que les marchés immobiliers ne se développent pas de la même manière que les marchés financiers. Deuxièmement, parce que vous pouvez combiner différents marchés locatifs selon le type d’actifs que vous choisissez. Par exemple, si vous choisissez des ” actifs sûrs ” dans les hypermétropoles des grandes villes, vous garantissez votre rendement sans prendre trop de risques. D’autre part, en vous concentrant sur les quartiers du futur dans des villes en pleine mutation, vous augmentez votre rentabilité et pouvez espérer des plus-values importantes à long terme, mais vous vous exposez aussi à un risque locatif plus élevé.

A noter : les parts de SCPI de rendement qui investissent dans l’immobilier professionnel (bureaux, commerces, hôtels, parkings, etc.) vous permettent de bénéficier de la croissance de marchés très différents de l’immobilier résidentiel. Ces produits vous permettent donc de diversifier la part de votre patrimoine investie dans l’immobilier.

3. la sécurisation d’une partie de vos biens

A long terme, l’immobilier reste l’investissement le moins risqué, à condition de choisir judicieusement votre placement dès le départ. Car même en cas de crise grave, les prix s’ajusteront lentement à la baisse sans s’effondrer en quelques jours. Le seul défaut : En période de turbulences, il est plus compliqué et plus long de vendre des biens immobiliers que des placements financiers. Donc tu devrais toujours avoir un peu d’argent dans ton portefeuille pour éviter un coup dur.

Dernier point : n’investissez jamais dans un bien immobilier trop grand pour votre budget. Contrairement à la croyance populaire selon laquelle investir dans la pierre n’est pas ” autofinancé “, vous avez besoin de fonds pour payer tous les extras, y compris les impôts.